C

CALEPINAGE :

Etude et répartition des tuiles destinées à réaliser la couverture selon la forme et les dimensions du toit.

CALFEUTREMENT :

Action qui consiste à combler un espace étroit avec un matériau compressible, souvent étanche et isolant, comme du mortier.

CASSON :

Fragments de tuile utilisés pour le calage latéral des tuiles canal de courant ou pour l’incorporation dans les ouvrages de raccordement en mortier, de forte section.

C.A.U.E :

Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement.
Le C.A.U.E. est un organisme départemental d'informations, de conseils, de formations, de rencontres et d'initiative, ouvert à tous, crée par la loi du 3 janvier 1977 sur l'Architecture.
Un C.A.U.E. a pour objet la promotion de la qualité de l'Architecture, de l'Urbanisme et de l'Environnement.
Le C.A.U.E. assume des missions de service public dans un cadre et un esprit associatifs. Les demandes dont il est saisi l'amènent en outre à intervenir, avec ses partenaires, dans les démarches de développement local.

CHANLATTE :

Latte de bois de section triangulaire ou trapézoïdale.

CHASSIS :

Ouvrage de toiture de petite taille (moins de 0,8 m² par convention) destiné à éclairer ou ventiler. Les ouvertures plus grandes sont appelées fenêtres de toit.

CHATIERE (Tuile Chatière) :

Tuile spéciale comportant une petite ouverture destinée à l’aération des combles ou de l’espace sous la couverture.

CHENEAU :

Dispositif, généralement métallique, destiné à la récupération des eaux de ruissellement au point de rencontre d’un versant avec une paroi verticale en dépassement.

CHENEAU A L'ANGLAISE :

Il s'agit d'un type spécifique de chéneau* métallique reposant sur un fond en bois soutenu lui-même par des supports.

CHENEAU ENCAISSE :

Le chéneau encaissé diffère de celui à l'anglaise parce qu'il est entièrement contenu dans un caisson en menuiserie constitué d'une planche de fond et d'une planche de socle, revêtue d'un devant de socle et d'une main courante métallique.

CHEVETRE :

Ouvrage de charpente destiné à assurer entre les pannes et/ou les chevrons, le passage d’une cheminée ou d’une fenêtre de toit.

CHEVRON :

Pièce de bois posée dans le sens de la pente du toit et soutenant la couverture et son support.

CLIP :

Pièce métallique qui permet la fixation à sec de certains éléments d'une couverture.

CLOSOIR :

Pièce assurant l'étanchéité entre les tuiles du faîtage* ou de l'arêtier* avec les tuiles du dernier rang. Un closoir ventilé est muni d'orifices de ventilation.

COATING :

Peinture émulsion acrylique antifongique pour l'entretien des tuiles Redland première génération. Le coating permet de refaire une recoloration de surface après avoir nettoyé les anciennes tuiles "granuleuses".

COMBLE :

Partie supérieure d'un bâtiment comprenant l'ensemble de la charpente et de la couverture, ainsi que l'espace qui y est contenu.

CONTRELATTE :

Pièce de bois fixée sur les chevrons destinée à ménager un espace pour la ventilation de la sous face de la couverture et supportant les liteaux.

CONTRE LITEAU :

Pièces de bois posées sur les chevrons dans le sens de la pente sur lesquels on fixe les liteaux* ou les lattes*. Ces éléments sont destinés à assurer le libre passage de l'air entre les liteaux et un écran*.

CONTRE LITEAUNAGE (OU CONTRE LATTAGE) :

Disposition consistant à prévoir des contre-liteaux* ou des contre-lattes, ou bien action de poser des contre-liteaux.

CONTREVENTEMENT :

Dispositif constitué de pièces de bois ou de métal placées en oblique de la charpente afin de s'opposer à la déformation de la toiture.

CORNIER :

Charpente. Dans un édifice en pan de bois ou pan de fer : poteau cornier placé à l'angle, il fait parement sur deux faces.

COUVERTURE :

Recouvrement étanche de la partie supérieure des édifices, variable suivant les surfaces à couvrir, les matériaux dont on dispose, le climat...

COYAULURE :

Partie de couverture établie sur les coyaux*.

COYAUX :

Pièces de charpente permettant de rendre plus horizontal le bas d'un versant de couverture. Ce terme désigne également la partie la plus horizontale (inférieure) d'un toit avec une rupture de pente.

CRAPAUDINE :

Filtre placé sur la gouttière de decente.retient les feuilles.

CRETE :

Garnissage exécuté en ciment ou en plâtre sur les joints des faîtières* sans emboîtement.

CROCHET :

Pièce d'attache utilisée pour suspendre fixer certains éléments de la toiture : crochets d'ardoise, crochets de gouttière, crochets d'échelles ou crochets de sécurité.

CROUPE :

Pan de toiture incliné à l'extrémité d'un comble*, généralement de forme triangulaire ou trapézoïdal, délimité par deux arêtiers* et un égoût*.

Retour