F

FAITE :

Partie la plus élevée d'une construction (faite d'une toiture).

FAITAGE :

Ligne la plus haute d’un toit déterminée par la rencontre de deux versants (faîtage double pente) ou d’un versant et d’un mur, sans dépassement de ce dernier (faîtage monopente).

Faitiere (tuile faîtière) :

Tuile spéciale destinée à recouvrir le faitage d’un toit. Les faîtières peuvent être simples, à recouvrement, à emboitement.

fAUX pureau :

Partie non apparente d’une tuile plate située sous le pureau du rang qui la recouvre et égale au pureau apparent. On dit aussi « pureau caché ».

FENETRE DE TOIT :

Menuiserie particulière comportant un ouvrant vitré et destinée à être installée dans une couverture en pente.

FERME :

Charpente. Assemblage de pièces de charpente destiné à porter le faîtage et les pannes formant ensemble l'ossature d'un comble.

FONGICIDE :

Désigne ou qualifie tout produit qui empêche le développement des micro-organismes végétaux (champignons, lichens, moisissures, mousses) et détruit ceux qui sont déjà formés.

FORMAT :

Nombre de produit nécessaire pour couvrir 1 m² avec ce modèle.

FORME DE PENTE :

Ouvrage (bois ou maçonnerie) en pente, protégé par un revêtement étanche et destiné à rejeter les eaux dans une direction donnée.

FOURRURE :

Pour la réalisation d'une noue, élément de bois qui délimite l'emplacement de la noue métallique et permet sa fixation.

Retour